pub-8462971761468029 pub-8462971761468029

Pour être un animal protégé, mieux vaut être à plume ou à fourrure qu’invertébré (The Guardian)

Les ours bruns et les loups sont les grands bénéficiaires du programme de conservation de la faune mené par l’Union européenne. Au détriment des insectes ou des crustacés, moins populaires mais davantage menacés par la disparition.

La sélection humaine remplacera-t-elle la sélection naturelle ? C’est ce qu’incite à penser une récente enquête publiée dans la prestigieuse revue de biologie Proceedings of the Royal Society B et citée par le Guardian. Une équipe de chercheurs, dirigée par l’écologiste italien Stefano Mammola, a analysé le programme Life de l’Union européenne, qui finance les actions pour le climat et l’environnement. L’étude démontre que la conservation de la faune est “basée sur un concours de popularité”, écrit le quotidien anglais, les vertébrés ayant reçu “près de cinq cents fois plus de financements par espèce que les invertébrés” entre 1992 et 2018


Lire la suite...

Posts récents

Voir tout

Parole d'Animaux association loi 1901

Récépissé numéro W912009391

Préfecture de l'Essonne

Siren 829 145 796

Siret 829 145 796 00019

Mélissa/Daniel

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • YouTube